Kenzie & Omar

Un Mariage riche en culture , un mélange d’amour et d’origine…L’union de Kenzie & Omar…

Commençons par le commencement, les préparatifs , nous nous sommes rendus sur le lieu de cérémonie en début d’après-midi dans ce beau Domaine qui m’était encore étranger ; j’ai nommé : Le domaine des oliviers de l’estérel, un endroit idyllique qui offre une vue originale et à couper le souffle sur la magnifique baie de Cannes.

Un petit coin de paradis pour accueillir tous les invités de cette union…

Préparatifs

De bonne heure, tout le monde s’affèrent pour faire les premiers préparatifs du mariage.

Cuisiniers, techniciens, artistes tout le monde est sur le pont.

Ce bel évènement fut orchestré par Marie la chef de projet du groupe Creativ spirit , pour faire de ce jour , un moment inoubliable.

Le lieu s’y prêtait bien, par sa magnifique maison en pierre, son jardin avec assez d’espace pour faire une « garden party », qui a pu accueillir une scène pour y mettre un DJ et plus tard dans la soirée les Gold Singers.

Un buffet rempli de saveurs différentes concocté par Jérome Ravel.

Pendant que tous les prestataires préparent le mariage , la jeune mariée ainsi que ses demoiselles d’honneurs se font coiffer, maquiller et chouchouter !

Le marié lui aussi au côté de ses « groomsmen » se met à la hauteur de l’importance de cette journée pour lui et sa future femme. 

Un barbier était là aussi pour l’occasion , le couple avaient vraiment le sens du détail…

Déroulement

L’événement n’à débuter qu’en fin d’après-midi , les premiers vans d’invités partant de Cannes arrivent , familles , amis , accueillis avec un verre de champagne et des chants traditionnels Marocains.

Le jardin se remplit de plus en plus, une fois tous les invités fin arrivés , le cocktail peut débuter en attendant l’entrée des mariés.

Le marié fait son entrée acclamé par ses proches , aux sons des chants arabisants , où il se rend au bout du domaine en dessous d’une ravissante arche fleurie en face de la piscine, imaginé par le talentueux Mege.

Viens l’entrée tant attendue de la mariée , dans sa magnifique robe accompagnée de sa mère pour se révéler à tous ses invités, des chants , du folklore , une vraie célébration de la jeune femme.

Des trompettes, de la danse , de la joie. Les mariés sont entourés d’amour.

Place maintenant à la cérémonie…

Cérémonie

Le couple monte sur l’estrade , le moment est venu de se déclarer « Mari et Femme » , des échanges de regards amoureux..

Le Maître de cérémonie pour l’occasion , le meilleur ami d’Omar s’est magnifiquement prêté au jeu, et avec beaucoup de délicatesse et d’élégance, a uni nos deux amoureux.

Il n’a laissé personne insensible…

Les voilà mariés pour leur plus grand bonheur..

Soirée

Les festivités peuvent commencer ! Même si depuis le début c’est déjà la fête…

Le DJ lance ses mix , et les invités enflamment la piste de Danse.

Question invités , j’ai été particulièrement chanceux , en effet j’ai pu croiser François Cluzet , certainement l’un de mes acteurs français préférés , qui est également le compagnon de Narjiss la maman de la mariée. 

Vient alors le moment du diner   en dessous d’une jolie tente berbère, de longue table blanche joliment dressé avec des centres de tables de fleurs, tout cela éclairés de lanternes. Une ambiance bohème pour accompagner le repas.

Un temps calme pour mieux repartir sur de la fête et le dance floor endiablé…

Les mariés se changent pour célébrer les traditions marocaines...

La célébration du mariage marocain connaît de nombreuses variantes, du fait de la diversité des traditions, selon les régions ; cependant, le principe reste le même. Il est important que les étapes des cérémonies soient respectées, pour que le nouveau foyer, fondé par les jeunes mariés, soit sous de bon augure.

Il est de tradition que la mariée porte jusqu’à sept tenues différentes, représentant les sept régions du Maroc :

  • le caftan vert et or pour la cérémonie du henné,
  • la takchita blanche qui symbolise la pureté,
  • la fassiya de Fès,
  • la r’batia de Rabat, souvent de couleur bleue,
  • la sahraouia du Sahara marocain,
  • la soussia, tenue berbère de Souss,
  • le mejdoub, caftan doré et brodé,
  • ainsi que la robe blanche, portée lors du mariage civil.

Voilà pourquoi, il faut une negafa, voire une équipe de negafates, pour s’occuper des tenues de la mariée. Elles veillent également au respect des traditions, des us et coutumes.

Dans le cas de Kenzie elle portera plusieurs tenues mais en termes de tenue traditionnelle elle n’en portera qu’une , une ravissante  Caftan.

Les mariés font leur entrée de l’Amarya.

Les mariés font leur entrée de l'Amarya.

Parmi les rites les plus respectés est l’Amariya. Souvent décrite comme une chaise à porteurs, mais il s’agit plus de palanquin en bois joliment ornés de dorures argentées ou dorées du plus bel effet à la fois scintillante et grandiose. Elle permet d’introduire les mariés à leurs invités lors de la cérémonie du mariage marocain. Dans les traditions marocaines ancestrales, l’époux et la jeune mariée doivent être portées comme les sultans sur les épaules des membres de leurs familles respectives pour être vus et admirés par l’assistance.

De nos jours cette coutume est toujours vivace dans les esprits et dans le déroulement de la cérémonie, car l’Amariya donne l’occasion aux invités d’assister de façon grandiose à l’introduction des mariés dans la salle de cérémonie.

Selon la tradition ancestrale au Maroc...

Les jeunes époux doivent être portés à deux reprises sur l’Amariya, la première lorsqu’ils font leur entrée en salle alors que la jeune mariée porte une takchita blanche sertis d’ornements argentés et embellie de parures en or blanc tandis que le mari porte le jabador traditionnel soit en blanc ou de couleur crème ou grise perlée.

Pour la deuxième fois, la jeune femme doit être portée lorsqu’elle revêt la fameuse lebssa fassia, l’un des costumes les plus anciens et qui fait toujours tendance dans les mariages marocains. Cette tenue est toute en vert ou en bleu roi avec des dorures et des bijoux en or jaune agrémentés de pierres précieuses et dont la couleur est assortie à celle du costume du marié. De son côté, le jeune homme est porté pour la deuxième fois alors qu’il porte une djellabah blanche ou conçu dans un gris perlé.

Si auparavant les époux ont été portés par des membres de leurs familles, aujourd’hui ce sont des jeunes hommes vigoureux qui se chargent de cette mission. Généralement, ils font partie de l’équipe accompagnant la neggafa. Ces hommes portent généralement des jabador assortis de selham. Ils peuvent être vêtus tout en blanc ou opter pour des tenues chatoyantes et festives.

En tout cas, ce rituel de l’Amariya se fait selon des rites bien précis avec la neggafa qui introduit les époux sous les youyous, le tout célébrés par la musique traditionnelle marocaine dite chaabi.

Kenzie & Omar n’on fait que la deuxième entrée. Mais elle n’en était pas moins extravagante…

Une fois traditions et cérémonies terminées , laissons place aux Gold Singers pour nous accompagner tout au long de la soirée !

Et ainsi la journée s’achève, une belle célébration de l’union de Kenzie & Omar…

Pool Party

Le lendemain , avec très peu d’heures de sommeil , c’est au bord de la piscine dans des tenues plus détendues que tout le monde se retrouvent pour faire une « POOL PARTY » .

Une pool party , un concept américain , c’est une fête organisée autour ou dans une piscine privée. Les invités sont là pour s’amuser et passer un moment agréable en profitant de la fraicheur de l’eau, et du barbecue..

Le lieu , au domaine des oliviers de l’Esterel , était totalement adapté ,  une grande piscine à débordement , un DJ, des cocktails , des tenues un peu Flower power et c’est (re)parti !

Vive les nouveaux mariés !!

Ces shooting ont été réalisé avec un boîtier Leica SL2 et mon Leica Q2 des éclairages nomades Profoto

VENUE : Domaine des oliviers de l’Esterel

EVENT PLANNER : Creative Spirit

CATERER : JEROME RAVEL 

FLEURISTE DESIGNER : MEGE

MUSIC BAND : GOLDSINGERS

RINGS : BELLEZZA

VIDEOGRAPHER : VISUAL KRAFT

PHOTOGRAPHE : Loic Bisoli